Avantages Et Inconvénients Du Sol En Liège Et Du Stratifié En Liège

Avantages Et Inconvénients Du Sol En Liège Et Du Stratifié En Liège

Le parquet en liège est fabriqué à partir de l’écorce du chêne-liège. Il est hydrophobe, très élastique et peu combustible. Dans la pêche, par exemple, il sert de flotteur sur les cannes à pêche, il est également utilisé comme matériau d’étanchéité dans les machines et appareils et, en tant que sol en liège, il embellit chaque pièce lorsqu’il est utilisé comme revêtement de sol.

Informations générales sur le liège

Le sol en liège comme revêtement de sol pour les connaisseurs

Les sols en liège promettent un haut niveau de confort de vie. Matériau chaleureux, doux et naturel, le sol en liège apporte confort et ambiance de vie naturelle. Le liège a des propriétés propices à l’air que nous respirons à l’intérieur. Cela rend le liège, comme d’autres matériaux naturels, particulièrement adapté aux personnes allergiques. Lors de la pose de liège comme revêtement de sol, il y a cependant quelques aspects à prendre en compte.

Les sols en liège ne conviennent pas partout de la même manière

Le liège est un matériau naturel organique. Les substances organiques ne sont naturellement pas conçues pour une existence permanente, mais sont soumises à des processus de décomposition permanents et naturels. Le liège est connu pour ses propriétés imperméables. Cependant, ceux-ci vont toujours de pair avec une capacité de gonflement élevée du matériau. Son utilisation dans des environnements humides est donc un défi particulier. La pourriture et la moisissure peuvent également devenir dangereuses pour un revêtement de sol en liège à long terme. Pour un revêtement complet du sol d’un appartement avec un sol en liège, des mesures d’étanchéité particulières sont donc nécessaires dans les pièces humides. Mais un sol en liège a également d’autres limites dans son applicabilité. Celles-ci incluent, par exemple, les restrictions sur le chauffage par le sol.

Matériau de construction naturel avec tradition

Le liège est un matériau naturel. Le matériau doux et caoutchouteux est fabriqué à partir de l’écorce de chênes-lièges. Ceux-ci poussent dans les régions principalement chaudes du sud de l’Europe comme l’Italie, la Grèce, le sud de la France et l’Espagne. La culture du chêne-liège est un processus très long qui demande beaucoup d’expérience. Cela rend les matériaux en liège relativement chers et seulement disponibles dans une mesure limitée.

En design d’intérieur, le liège est utilisé comme revêtement de mur et de sol. À cette fin, la matière première, le liège, est broyée en granulés et transformée dans les formats souhaités au moyen d’un liant à l’aide d’un procédé de presse adhésive. Le bouchon de bouteille usagé est également réutilisé. La taille des grains individuels dans le granulat n’est guère déterminante pour les propriétés isolantes et amortissantes du liège. Cela permet une large gamme d’apparences. Des granulométries grossières sont utilisées pour produire la surface typique du liège avec ses propriétés tactiles agréables. Plus le grain est fin, plus la variété d’options de texture et de couleur est grande.

types de liège

Choisir un sol en liège

En ce qui concerne les revêtements de sol en liège, il faut différencier le parquet fin en liège prêt à l’emploi, la mosaïque en liège et les dalles en liège massif (également souvent appelées « parquet en liège »). Il existe également de nombreuses autres utilisations possibles pour la décoration intérieure où le liège est également utilisé. Les formats suivants sont courants sur le marché des matériaux de construction, des stratifiés et des carreaux de liège :

liège roulé

Les lièges laminés sont des tapis laminés de granulés de liège pressés par adhésif, qui sont utilisés comme isolation contre les bruits d’impact sous les stratifiés. C’est une excellente alternative à l’isolation contre les bruits d’impact à base de plastique. Le liège laminé est donc particulièrement adapté aux utilisateurs qui apprécient les matériaux de construction naturels. L’isolation aux bruits d’impact à partir d’une épaisseur de 2 millimètres coûte environ 2,30 euros par mètre carré.

parquet préfini

Le revêtement de sol en liège est un moyen peu coûteux de profiter des avantages d’un sol en liège. Les panneaux de parquet sont désormais proposés en standard au format panneau clic. Grâce à sa structure granulée, le liège en particulier offre la possibilité de meubler une grande pièce sans joints apparents dans le revêtement de sol.

Des prix

Les prix au mètre carré dépendent du degré de traitement et de l’épaisseur. Cependant, l’épaisseur fait toujours référence à l’épaisseur globale de l’élément individuel. La partie en liège n’est que la couche supérieure visible.

  • 4 millimètres d’épaisseur, non scellé, structuré : env. 11 euros
  • 4 millimètres d’épaisseur, scellé, structuré : env. 15,50 euros
  • 11,5 millimètres d’épaisseur, scellé, granulé : 14 euros
  • 8 millimètres d’épaisseur, étanche, structuré : 20 euros
  • 10,5 millimètres d’épaisseur, blanchi, meulé, poli : 32 euros

carreaux de sol en liège

Les carreaux de liège sont exclusivement et entièrement constitués de liège massif. Ils sont appliqués en utilisant la méthode adhésive. L’avantage des carreaux de liège est qu’ils ont des propriétés isolantes et amortissantes plus élevées. Marcher sur des carreaux de liège épais est particulièrement agréable en raison de l’effet résilient du sol. Comme pour le parquet fini, le prix au mètre carré du carreau de liège dépend du degré de traitement et de l’épaisseur.

Voici quelques prix déterminés :

  • 4 millimètres d’épaisseur, non scellé, non structuré : env. 20 euros
  • 6 millimètres d’épaisseur, scellé, structuré : env. 36 euros
  • 6 millimètres d’épaisseur, scellé, structuré, imprimé : env. 43 euros

Les carreaux de liège sont limités en épaisseur à 6 millimètres en standard. De plus, des feuilles de liège sont disponibles, qui peuvent être utilisées universellement. Les panneaux de liège sont disponibles jusqu’à 40 millimètres d’épaisseur et coûtent environ 120 euros le mètre carré dans la version la plus lourde. Ils ne sont proposés que non traités. La coloration et la texture coûtent 10 euros par panneau (env. 0,55 m²) en sus.

mosaique de sol en liège

La mosaïque de liège est constituée de nattes sur lesquelles sont collées de nombreuses plaques de liège petites et uniformes. Ils sont posés comme des nattes de carrelage puis jointoyés. Les prix de la mosaïque de liège, y compris la colle et le matériau de joint, commencent à environ 50 euros par mètre carré.

Un sol en liège offre les avantages suivants :

  • Matériau naturel pour une atmosphère de vie agréable
  • Effet d’isolation thermique, particulièrement agréable lors de la marche pieds nus
  • Isolation contre les bruits d’impact, idéale pour une installation rapide et ultérieure
  • disponible dans de nombreuses couleurs et textures
  • parfait pour les personnes allergiques
  • Culture durable, facile à recycler

Inconvénients des sols en liège :

Le liège ne peut être extrait que dans une mesure limitée. La limitation naturelle de la matière première assure des prix relativement élevés. A titre de comparaison, voici un comparatif d’un mètre carré de revêtement de sol

  • Stratifié : 2-12 euros
  • PVC : 4-12 euros
  • Moquette : 5-30 euros
  • Carreau de céramique : 5-30 euros
  • Liège : 30-80 euros
  • Parquet en bois véritable : 50-200 euros

Le liège fait partie des revêtements de sol de haute qualité. L’approvisionnement d’un appartement entier avec ce matériau est un facteur de coût qui doit être soigneusement calculé. Voici une répartition approximative des coûts (par mètre carré)

  • Parquet prêt à l’emploi (non vitrifié, non structuré) : à partir de 11 euros
  • Colle : 4,50 euros
  • Scellement : 2,50 euros
  • Spatule crantée : 5 euros
  • Rouleau avec manche : 10 euros

Cependant, si le traitement du matériau coûteux doit être confié à une entreprise spécialisée, les coûts peuvent être doublés.

Le liège possède des propriétés mécaniques dont il faut tenir compte lors de la pose. Ici, vous devez faire attention à ce qui suit :

  • Gonflement lorsqu’il est humide et mouillé
  • S’étirer lorsqu’il est exposé à la chaleur

C’est pourquoi vous devez travailler avec de grandes surfaces avec un joint de dilatation et au moins dans la salle de bain et la cuisine, le sol en liège doit être scellé.

Ce qui est une propriété positive des revêtements de sol en liège dans de nombreux endroits pose des problèmes majeurs ailleurs : l’effet isolant du liège le rend inadapté comme revêtement supérieur pour le chauffage par le sol. Cela est particulièrement vrai pour les carreaux de liège épais. La structure poreuse du liège empêche le transfert de chaleur vers l’intérieur. En plus des effets d’étirement décrits, il y a aussi une grande perte d’énergie. Pour chauffer une pièce carrelée de liège avec un chauffage au sol, une puissance calorifique très élevée est nécessaire. Ce n’est pas seulement un gros gaspillage d’énergie de chauffage coûteuse. L’effet isolant du revêtement en liège peut également entraîner une accumulation de chaleur dans le chauffage par le sol.

Après tout, le liège n’a qu’une résistance à la compression limitée. Des meubles lourds ou des charges ponctuelles provenant de petites surfaces de contact peuvent rapidement entraîner des dommages.

A titre de comparaison, voici quelques résistances à la compression des revêtements de sol :

  • Parquet en bois véritable en charme : 673 kg/cm²
  • Chape : 800 kg/cm²
  • Carrelage : 4000-5000 kg/cm²
  • Sol en liège : 5 kg/cm²

Inconvénients du sol en liège

En résumé, le revêtement de sol en liège présente les inconvénients suivants :

  • Très cher
  • organiquement vulnérable
  • travailler mécaniquement
  • gonfle lorsqu’il est mouillé
  • inadapté au chauffage au sol
  • Résistance à la compression limitée

Différences de qualité dans les sols en liège

Attention à la qualité

Les prix élevés attirent toujours les vendeurs qui proposent moins cher en faisant des compromis sur la qualité. Le liège est un matériau coûteux, mais sa qualité peut être facilement vérifiée. Les facteurs suivants peuvent être vérifiés :

La concentration

  • 450 à 500 kg par m³ est la valeur idéale. C’est sur l’emballage. Alternativement, le poids d’une tuile peut être mesuré et sa densité calculée à partir de ses dimensions.

Le mélange

  • Si des copeaux de bois sont visibles dans le liège, le volume a été augmenté par des moyens déloyaux

l’épaisseur des plaques

  • Les panneaux de liège adhésif ont une épaisseur d’au moins 4 millimètres et un parquet en liège préfini d’une épaisseur d’au moins 11 millimètres.

L’odeur

  • Doit être naturel et non chimique, sinon un liant de qualité inférieure a été utilisé

L’industrie allemande du liège a créé son propre logo, qui sert de label de qualité. Les produits qui ont ce sceau de qualité peuvent être achetés sans hésitation.

Conseils pour les lecteurs rapides

  • Informez-vous sur les coûts
  • Bien sceller les sols en liège dans les pièces humides
  • Pas de sol en liège sur le chauffage au sol
  • Autoriser les joints de dilatation dans les grandes surfaces
  • Attention à la qualité