Combien Faut-Il De Ciment Et De Gravier/Sable/Gravillon Pour 1 M³ De Béton ?

Combien Faut-Il De Ciment Et De Gravier/Sable/Gravillon Pour 1 M³ De Béton ?

Le béton est un matériau de construction polyvalent. Dans un mélange très solide. Il donne des bases solides pour les bâtiments. Dans les mélanges maigres, il peut être très bien transformé en panneaux de revêtement de sol. Après tout, complètement inutilisé, il peut être utilisé à merveille pour la préparation d’un chantier de construction. Vous apprendrez comment mélanger correctement quel béton dans ces instructions étape par étape.

Vous pouvez consulter plus de contenu dans notre catégorie « extérieur »

Questions importantes sur le mélange

Pourquoi mélanger vous-même le béton ?

Mélanger du béton soi-même est en fait assez inhabituel aujourd’hui. Dès que de plus grandes quantités sont nécessaires, le béton prêt à l’emploi est le format habituel dans lequel ce matériau de construction est livré. Cependant, si le chantier est particulièrement inaccessible ou si le budget interdit la location d’une pompe à béton, alors il n’y a pas moyen d’éviter le malaxage manuel du béton. Même si seules de petites quantités sont nécessaires, il n’est généralement pas nécessaire d’appeler la centrale à béton. Vous pouvez mélanger le béton vous-même en quelques étapes simples.

Quelle quantité de béton faut-il ?

Le béton rétrécit à peine lorsqu’il durcit. Il existe différents types de retrait, mais même si ceux-ci sont additionnés, le retrait total est toujours de l’ordre du pour mille. Ainsi, vous pouvez égaliser la quantité de béton dont vous avez besoin exactement avec le volume dont vous avez besoin pour votre projet. L’avantage de mélanger soi-même par rapport au béton prêt à l’emploi est que vous ne mélangez que la quantité de béton dont vous avez besoin. C’est aussi beaucoup moins cher.

Ce dont vous avez besoin pour le mélange de béton

Le béton est composé de granulats, de ciment et d’eau. La résistance du béton dépend du type d’agrégat, de la quantité et de la classe de ciment et du rapport entre l’eau et le ciment. Le dernier facteur en particulier, le « rapport eau-ciment », est d’une importance décisive pour la qualité du béton frais. La relation entre l’eau et le ciment ne peut évoluer que dans une fourchette très précise. « Beaucoup aide beaucoup » est tout aussi mauvais pour le résultat que « Aussi sec que possible ».

Cependant, le béton permet de nombreux niveaux d’humidité dans le traitement, de sorte qu’un rapport eau-ciment approprié peut être trouvé pour chaque application.

Le calcul de la valeur eau-ciment est :  w / c = poids eau / poids ciment

La valeur eau ciment que nous avons choisie est de 0,4. Il y a 1,6 kg d’eau pour 4 kg de ciment (1 litre d’eau correspond à environ 1 kg). En effet, le ciment peut lier chimiquement jusqu’à 40 % du poids total lorsqu’il prend. Si la valeur eau-ciment devient encore plus faible parce que la teneur en eau est réduite, cela conduit à des pores capillaires fins et la qualité du ciment se détériore. Dans le cas des bétons à ultra haute résistance et à haute résistance, cependant, des valeurs eau-ciment comprises entre 0,2 et 0,4 sont nécessaires afin de minimiser la proportion d’eau, ce qui minimise également la distance entre les grains de ciment. Sinon, les valeurs eau ciment pour le béton sont  comprises entre 0,45 et 0,75. Le choix de la bonne valeur W/C dépend de la classe d’exposition.

Une classe d’exposition indique les conditions environnementales auxquelles le béton est exposé :

Le granulat est la plus grande fraction volumique du béton. C’est le plus important pour la résistance à la compression. Le laitier de haut fourneau offre la plus haute résistance. Cependant, cela n’est utilisé que pour des applications spéciales telles que les coffres-forts. Les mélanges de gravier sont les agrégats utilisés pour les applications normales. Il est important de ne pas utiliser n’importe quel gravier, mais toujours du gravier en béton prêt à l’emploi. L’agrégat doit toujours avoir le bon ratio de petites et grosses pierres, sinon il ne sera pas compressible.

Dans le secteur du bricolage, trois types d’agrégats sont normalement utilisés. Pour les couches minces et fines, telles que les chapes, un mélange de gravier avec une granulométrie de 0 à 6 millimètres est utilisé. Les pierres pleines, les linteaux, les dalles ou les coffrages sont fabriqués avec un mélange de gravier d’une granulométrie de 0 à 16 millimètres. Un mélange de gravier de 0-32 millimètres est recommandé pour les fondations. Le supplément béton coûte environ 15 euros la tonne.

Le ciment est également disponible dans différentes classes de résistance à la compression. Cependant, le ciment disponible dans le commerce CEM I 42,5 N 25 kg convient parfaitement à la plupart des applications de bricolage. Le sac de 25 kg coûte environ 2,50 à 2,80 euros

Calcul pour un mètre cube

Le béton a une densité de 2,4 à 2,5 kg / dm³. Soit 2300-2400 kg par mètre cube.
Le rapport de mélange entre le ciment et le granulat est de 1: 4.

Pour 1 m³ de béton il vous faut :

(2300/5) x 1 = 460 kg de ciment = 18,4 sacs de 25 kg =  52 euros
(2300/5) x 4 = 1840 kg supplément =  env. 25 euros

La quantité d’un mètre cube doit toujours être mélangée dans un mélangeur. Sinon, une production efficace est difficilement possible. Mélanger cette quantité à la main signifie seulement que le béton est déjà partiellement durci, tandis que le dernier béton mélangé est encore liquide. Cela rend le compactage du béton presque impossible. Le rapport de mélange de 1: 4 est toujours le même. Qu’il soit mélangé à la pelle dans un bol de mortier ou dans un moule à la truelle, le rapport reste toujours le même.

Le béton doit toujours être compacté après le coulage. Cela se fait en frappant le coffrage de l’extérieur ou en le secouant dans le béton avec un bâton. Le béton doit être complètement réparti dans le moule et ne doit plus présenter de bulles d’air.

Le mélanger vous-même en vaut la peine

La comparaison directe avec le béton prêt à l’emploi du sac montre qu’il est possible d’économiser beaucoup d’argent en le mélangeant vous-même. Un sac de 25 kg de béton prêt à l’emploi coûte également 2,50 euros. Calculé sur les 2300 kg d’un mètre cube, cela se traduit par un besoin de 92 sacs. Cela correspond à des frais de 230 euros. Cela signifie que le béton prêt à l’emploi du sac est exactement trois fois plus cher que le béton mélangé. Il n’est donc recommandé que pour les plus petites applications de choisir les mélanges prêts à l’emploi. Le béton prêt à l’emploi coûte environ 130 euros le mètre cube. Pour les grandes applications telles que les fondations en bandes, les faux plafonds ou les dalles de plancher, il n’y a pas d’alternative au béton prêt à l’emploi dans la plupart des cas.

Conseils aux lecteurs pressés

  • Si possible, n’utilisez pas de béton préfabriqué
  • assurez-vous d’utiliser la bonne quantité d’eau
  • choisir le bon supplément
  • Nettoyer soigneusement tous les outils après la production de béton
  • Béton toujours compact