Lissage Du Béton – Voici Comment Lisser Les Surfaces En Béton

Lissage Du Béton – Voici Comment Lisser Les Surfaces En Béton

Béton de lissage – lorsqu’il est livré, le béton est un mélange liquide de ciment, d’eau, de sable et de gravier. Pour qu’il puisse être utilisé à bon escient, il doit être versé dans des moules stables. Le béton a principalement des tâches techniques. Visuellement, il n’est pas très attrayant en raison de sa couleur grise. Néanmoins, il est logique de le laisser se solidifier avec une surface aussi lisse que possible.

Une surface lisse sur les côtés d’un corps en béton constitue une bonne base pour un traitement ultérieur. Un dessus lisse, par exemple avec un plafond en béton, rend la construction ultérieure des revêtements de sol beaucoup plus facile. Le béton est un matériau très flexible qui peut être traité avec l’équipement approprié dans n’importe quel état dur.

Vous pouvez consulter plus de contenu dans notre catégorie « extérieur »

Processus de maturation du béton

Le béton frais durcit en trois étapes :

  • Liquide
  • Maturation
  • Durcissement

Le béton est coulé dans le coffrage à l’état liquide ou plastique. Il est complètement mou et ne suit que les lois de la gravité. Le béton ne peut être ni malaxé ni empilé, mais coule toujours et s’affaisse le long du chemin de moindre résistance. Il conserve cet état pendant env. 1 heure après le mélange.

Lorsque le béton « mûrit », il ne coule plus, mais il a toujours une surface humide et détachable. Le coulis de ciment peut encore être lavé. C’est ainsi que le béton de granulats exposés est produit.

Le béton est complètement durci ou durci après env. 24 heures. Sa surface ne peut désormais être traitée qu’avec un équipement lourd et beaucoup de force. Mais l’industrie offre également le bon outil pour ce niveau de dureté.

Béton frais lisse et compact

La façon la plus simple de lisser le béton est de le couler. Il faut ici distinguer si le corps en béton ne doit avoir qu’une surface aussi lisse que possible sur sa face supérieure ou sur sa face arrière. Avec les éléments muraux, une surface lisse sur le côté est logique, avec des poutres et des plafonds en béton également sur la face inférieure du béton. A cet effet, l’intérieur du coffrage est revêtu de panneaux ayant la surface la plus lisse possible.

Le matériau standard à cet effet, éprouvé depuis des décennies, est le « Betoplan ». Ce sont des panneaux multiplex faciles à travailler   avec une surface particulièrement lisse. Ces panneaux sont simplement coupés sur mesure avec une scie circulaire et fixés à l’intérieur du coffrage avec le moins de clous possible. Lors du calcul du coffrage, l’épaisseur de paroi du plan béton doit être prise en compte. Betoplan a une épaisseur de 21 à 27 mm et coûte environ  28 euros le mètre carré . Si une surface structurée est souhaitée au lieu d’une surface lisse, des effets très intéressants peuvent être obtenus avec le coffrage de parement approprié.

Avant de couler le béton dans le coffrage, il doit être généreusement aspergé d’huile de coffrage. Les zones sèches peuvent se déchirer lors du retrait du coffrage. Pour lisser à nouveau le corps de béton à ce stade, un remaniement par remplissage et lissage est nécessaire. Vous pouvez vous épargner cela si le coffrage est huilé.

Partout où le béton et le coffrage extérieur se rencontrent, le coulis de ciment qui s’échappe crée automatiquement une surface lisse. Le plus grand ennemi de la structure lisse est l’air piégé. Celui-ci est éliminé lors du bétonnage grâce à un compactage constant. Des vibrateurs ou des bouteilles vibrantes sont utilisés à cet effet.

Les bouteilles vibrantes, également appelées « compresseurs », sont des équipements de construction particulièrement importants pour la mise en place du béton dans les coffrages de murs. Ils veillent à ce que le béton soit vraiment complètement réparti dans le coffrage et s’écoule également dans les coins les plus éloignés. Lors du bétonnage des plafonds en béton, le vibrateur assure le nivellement de la surface, ce qui rend le lissage ultérieur particulièrement facile.

Béton compact

Les vibrateurs à béton sont des appareils très efficaces qui facilitent considérablement le travail de bétonnage et peuvent améliorer considérablement les résultats. Pour utiliser correctement le vibromasseur, quelques connaissances de base sont importantes.

Le vibrateur se compose d’un tuyau long et lourd qui est connecté à un moteur électrique d’un côté et à un embout en forme de bouteille de l’autre. Un balourd tourne dans cette pointe, ce qui génère les fortes  vibrations du  shaker.

Vibrateur à béton

Dans le cas d’un coffrage de voiles, il est judicieux d’abaisser le vibrateur au fond du coffrage avant de couler le béton. Une fois le coffrage rempli, le vibrateur n’atteindra plus le sol. Il est idéal si le béton peut être coulé en couches. Avant chaque étape de remplissage, le béton est soigneusement « secoué » jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles d’air. Mais attention :  si vous vibrez trop et trop longtemps, le béton se sépare et perd de sa résistance.

Un compactage constant est particulièrement important pour les coffrages fortement armés. Seul l’acier de construction complètement enrobé de béton est protégé contre la corrosion et peut ainsi assurer une stabilité permanente. Lors de la vibration du béton armé, il faut faire attention à ce que la bouteille vibrante ne se coince pas. Cela se produit relativement facilement. Dans le pire des cas, la bouteille doit être coupée et laissée dans le coffrage.

Dans le cas du coffrage de plafond, le vibrateur est immergé dans le béton frais tous les 30-50 cm. Le béton se nivelle immédiatement et crée une surface déjà très plane. Un plafond en béton bien secoué et nivelé est beaucoup plus facile à lisser et à enduire.

Après le bétonnage, le vibrateur doit être soigneusement nettoyé. Le béton aggloméré est difficile à enlever. C’est pourquoi il est judicieux de vaporiser également soigneusement le vibrateur avec de l’huile de coffrage avant utilisation. Un vibromasseur coûte environ 36 euros de loyer journalier.

Béton lisse

Après avoir secoué un plafond en béton ou une dalle de sol, le lissage a lieu. Différentes méthodes sont disponibles pour cela. Il suffit de clouer un morceau de betoplan sur un manche à balai pour rendre le béton fonctionnel plus lisse. D’un autre côté, les appareils portables plus professionnels promettent de meilleurs résultats. Ceux-ci sont vendus sous le nom de « lisseur à béton », « tire-béton » ou « distributeur de béton » et coûtent entre 40 et 180 euros. Ils sont constitués de tôle d’acier sur laquelle est soudé un support pour une poignée. Ces outils à main sont tirés directement sur le béton fraîchement compacté. Ils ne servent qu’à repousser les graviers flottants dans la masse de béton frais. Le béton peut être nivelé un peu avec de légers mouvements de secousses.

La prochaine étape d’évolution des truelles à béton manuelles est celle des extracteurs avec moteur. Un petit moteur à essence se trouve sur l’extracteur, provoquant une légère vibration de la lame transversale. Il en résulte une surface particulièrement lisse.

Ces appareils sont une vraie recommandation, car ils facilitent grandement le travail. Malheureusement, ils sont rarement trouvés dans les stations de location. Le loyer journalier d’une truelle à béton à essence est d’environ 65 euros.

Béton à maturité lisse

La machine la plus utilisée pour le lissage du béton est la truelle mécanique  . Il se compose d’une hélice motorisée qui glisse sur le béton fraîchement durci. Pour pouvoir utiliser la truelle mécanique, le béton doit avoir pris suffisamment loin pour que vous puissiez marcher dessus sans vous enfoncer.

Une truelle mécanique manuelle est suffisante pour les petites surfaces de béton. Il est entraîné par un moteur électrique ou à essence et pivote simplement d’avant en arrière sur la poignée sur la surface en béton. Les ailes, qui caressent constamment le béton frais, non seulement lissent la surface mais stimulent également la capillarité du béton frais. Cela fait flotter le coulis de ciment et garantit également une surface absolument plane.

Des truelles autoportées sont disponibles pour les grandes surfaces de béton. Ils sont particulièrement efficaces. Ils nécessitent également une certaine pratique pour fonctionner. Les truelles autoportées sont équipées de deux hélices. Les truelles à main coûtent entre 65 et 120 euros par jour. Les truelles autoportées, également appelées truelles jumelles, coûtent environ 250 euros par jour. Cependant, ils coûtent généralement également une caution importante, qui n’est remboursée que partiellement si l’appareil n’a pas été nettoyé. Une pulvérisation minutieuse d’huile de coffrage et un nettoyage tout aussi minutieux peuvent ici contribuer à réduire les coûts.

L’hélice d’aile crée une surface en béton avec une planéité définie. Elle peut à nouveau servir de point de départ à une structuration également définie.

Pour certaines applications, un sol en béton rugueux est utile, par exemple, si une chape fluide doit être appliquée. Un sol rugueux renforce la connexion entre les différentes couches. Pour rendre rugueux et structurer le béton fraîchement lissé, il suffit de passer délicatement un balai de rue en plastique dessus.

Lissage du béton dur : grenaillage, meulage et polissage

La technologie de construction moderne propose également des dispositifs de lissage appropriés pour les projets de rénovation avec lesquels les surfaces en béton peuvent être redressées. Ce qui était une tâche très sale et épuisante il y a quelques années à peine peut maintenant être accompli rapidement et proprement avec des machines modernes.

Des rayons

La percée dans la technologie de lissage du vieux béton était la machine de grenaillage. Celui-ci projette de petites billes d’acier à haute pression sur le sol en béton et les aspire à nouveau immédiatement. Ces machines sont donc extrêmement exemptes de poussière et très faciles à utiliser. Avec des largeurs de travail de 30 à 50 cm, même de grandes surfaces en béton peuvent être rapidement nivelées. Une grenailleuse coûte entre  100 et 250 euros par  jour à  louer . Cependant, ils sont beaucoup trop chers pour le bricoleur à acheter. Il faut s’attendre à un prix d’achat de 6 000 à 22 000 euros pour une nouvelle machine de grenaillage.

moudre

La machine de grenaillage nivelle les plus grandes irrégularités d’une vieille surface de béton, mais elle ne crée qu’une surface très rugueuse. Des rectifieuses à béton sont utilisées pour lisser ce béton rugueux. En termes de construction, elles sont très similaires aux truelles à ailettes ou aux machines à polir : un moteur avec un patin de ponçage est attaché à un long manche, qui entraîne le patin de ponçage. Les éléments avec un revêtement en diamant ou en carbure de tungstène sont utilisés comme abrasifs. Ils sont très résistants et ne s’usent que lentement. Les rectifieuses à béton modernes ont un système d’extraction intégré, de sorte que le travail avec ces appareils est très propre. Un broyeur à béton est également idéal pour éliminer les anciens résidus de colle ou de mastic.

Les meuleuses à main pour le traitement des coins à genoux coûtent environ 30 euros par jour. Des rectifieuses à disque, à main ou à conducteur marchant sont disponibles à un prix de location d’environ 90 euros par jour.

polissage

Dans certains cas, le ponçage d’une surface ne suffit pas à lisser le béton. Ensuite, dans l’étape finale, la surface du béton peut être polie. L’industrie et le commerce proposent également des appareils adaptés à cet effet. Tout d’abord, chaque  rectifieuse à béton disponible dans le commerce  peut également être convertie en machine à polir avec le bon abrasif. Cependant, les machines spécialement conçues pour le polissage du béton promettent un ponçage particulièrement fin et rapide. Ceux-ci sont disponibles dans de nombreuses variantes sur le marché. Les machines à deux plaques, qui sont techniquement étroitement liées aux truelles à béton autoportées pour béton frais, sont particulièrement efficaces pour cela. Ces machines fonctionnent très rapidement et, grâce à leur meulage humide, produisent une surface particulièrement lisse.

Scellement du béton

Les surfaces de béton fraîchement lissées et polies sont très sensibles. Une fois la couche supérieure de ciment retirée, les capillaires du béton sont ouverts et donc très absorbants. Tout liquide renversé pénètre maintenant profondément dans le béton et crée des taches disgracieuses. Il est donc très important de sceller la surface immédiatement après le ponçage et le polissage du béton. Le scellement du béton à base de résine époxy offre donc une solution permanente et résistante aux rayures. Ces agents, également vendus sous le nom de « plastique liquide », peuvent être appliqués au rouleau ou simplement versés. Ils se nivellent et créent ainsi une surface absolument lisse. Le scellement du béton est disponible dans le commerce sous forme de support transparent ou coloré. Le prix  par  litre est d’ environ  48 euros. Cependant, la hauteur d’installation n’est que d’env. 0,5 millimètres, de sorte que même les petits conteneurs sont très économiques. Avec des joints en béton clair, le sol et le béton poli s’assombrissent et créent un motif très contrasté très attrayant.

Conseils aux lecteurs pressés

  • Toujours bien secouer le béton frais
  • Lors du bétonnage de colonnes ou de murs, insérer au préalable la bouteille vibrante
  • ne pas secouer trop longtemps
  • Les truelles mécaniques sont très efficaces sur les dalles de sol et les plafonds
  • Ne marchez pas sur du béton lissé
  • recouvrir le béton frais d’une feuille à haute température
  • Le meulage et le polissage du béton créent des effets optiques intéressants
  • Toujours sceller le sol et le béton ciré